Historesch

HistorEsch tour

Ce projet fait suite à l'initiative d ' Ariel Beaujot . Pour une impression de la tournée originale de HearHere dans le Wisconsin (USA), cliquez ici . Pour la deuxième mise en œuvre à London (CA), cliquez ici .

Tout au long de l'année 2022, nous proposons des nouveaux panneaux pour notre audio-guide sur l'histoire de Esch sur Alzette. En appelant un numéro local luxembourgeois, vous pouvez écouter des témoignages en quatre langues : luxembourgeois, français, anglais et portugais.

Les voix utilisées pour cet audio-guide sont celles de Chantal Dierckx (luxembourgeois), Thomas Cauvin (français), Juliet Roberts (anglais) et Camilla Portesani (portugais).

Audio Site 1: Haut Fourneau C

Il n'y a que peu de choses qui ont autant marqué Esch que les hauts fourneaux de Belval. Au fil des décennies, ils ont été un symbole pour l'ensemble de la sidérurgie luxembourgeoise. Aujourd'hui encore, les hauts fourneaux A et B rénovés attirent tous les regards.

Avec l'audiotour HistorEsch, nous souhaitons faire revivre l'histoire dans les rues à travers les souvenirs des habitants. Bien que le haut fourneau C n'existe plus, les souvenirs de Monsieur Gales nous permettent d'entendre et d'imaginer ce qu'il était.

Construit de 1977 à 1979, le Haut Fourneau C a été en service jusqu'en 1995. Ensuite, il a été vendu à une société chinoise et en 1997, il a été reconstruit en Chine.

Pour ceux qui ne peuvent pas écouter l'audio par telephone, nous avons fourni la transcription et une traduction française ci-dessous. En utilisant la traduction automatique de ce site (coin supérieur droit), vous pouvez lire le texte dans la langue de votre choix.

Luxembourgeois (original)

Souvenir 1

Wei ech den Uewen C gesinn hunn, ech sinn net oft eropgaangen, awer wei ech en fir d’éischt gesinn hunn, ech si jo kucke gaangen, do ass mir elle ginn. Dat war eppes wei ee Monstrum. Deen war nach mäi grouss wei den A an de B an e war 100 Meter héich an hat en Duerchmiesser bannendran, de Creusé – dorop gëtt ëmmer een Héichuewe gemooss, den Duerchmiesser vum Creusé, wei den A huet 8 Meter, de B huet 9,2 Meter, den C huet 11,2 Meter. Et ass engem elle gi wann een dat Monstrum gesinn huet. Et huet ee geduecht, herno muss du do schaffen. Den C ass gebaut ginn, en ass och ugefuer ginn an huet och formidabel funktionéiert. Et war natierlech ee modernen Héichuewen, voll elektronesch gestéiert. Do ware keng Anzeigegeräte méi, déi gewisen hunn et sinn elo 2,5 Bar um Wanddrock, alles Ecran, et war voll Ecran. Et war kee Messgerät méi do. Et war alles voll elektronesch, och mat Kresis-Anlag. Also en huet zefridde funktionéiert.

Souvenir 2

100 Joer laang ass ëmmer nëmme Cock geholl gi fir Goss ze verschmëlze vum Minette. An dunn op emol, ech ka mech genau drun erarennen, an de 60 Joren ass ob emol Fuel geholl gi fir dee mat bäizeginn an den Uewen, iwwer Fuel-Lanzen. Et ass da Fuel extra lourd eragesprëtzt ginn. En huet neicht kascht, en war bal gratis. Ech mengen den Transport war méi deier an do sinn dann zum Beispill, den C, ob emol ass den extra lourd méi bëlleg ginn, mir hunn eng Anlag hei stoe fir de Fuel an elo fuere mir déi un. Jo. Nogekuckt. Jo a mir mussen och Lanzen hunn. Mir huelen déi Lanzen wei um A an um B. Mir haten do extra Lanzen entwéckelt fir de Fuel eranzesprëtzen. U wat mir net geduecht haten, hei ass de Wand mat 1000 Grad eragaangen an den A an de B, do hate mir scho Chromeneckel. Chromeneckel ass jo hëtzebestänneg. Do hate mir scho Chromeneckel. Da maache mir um C d’selwecht. Jo mee den C hat 1200 Grad, de waarme Wand. D’Lanzen hunn net gehalen. Jo a wat maache mir dann elo? Se verbrennen eis all, d’Lanzen. Dunn hunn mir een Tuyau kritt vu Paul Würth. Deen hat ee Stol aus Finnland an deen huet 1200 Grad ausgehalen an dunn hu mir mat deem Mazout eragesprëtzt. Mir hunn alt 500 Tonnen den Dag extra lourd eragedréckt. En huet d'Denge vum Cock iwwerholl. An en huet gehollef schmëlzen.

Souvenir 3

1994 huet et eng kéier gewalteg gekraacht hei. Mir hunn geduecht, wat ass dat doten dann. Et huet gekraacht wei wann eng Kanoun virun der Dier géing stoen an déi géing schéissen. Do war de flëssege Goss vum C duerch de Panzer gelaf an dann an d’Waasser. Flëssege Goss a Waasser, do gëtt d’Waasser gespléckt zu Sauerstoff a Waasserstoff a mat flëssegem Goss, dat zünt, dat huet geknuppt. Do hunn mir en eng Woch laang ausser Betrib gehat, mir hätten en misste stoe loossen an nei maachen, Nee huet d’Generaldirektioun gesot, mir fueren nach, mir flecken en elo an da fuere mir bis dass mir den C net méi brauchen. Et ass provisoresch gefleckt ginn, mee en Joer drop huet et erëm geknuppt. Entretemps war ech awer a Pensioun mee ech hunn et awer bis op Zolwer héieren. Ech hunn doheem héieren. Dat huet geknuppt. Ech sot zu menger Fra, do ass eppes geschitt op Belval. Dat do ass net normal. Effektiv et war eppes geschitt, et war erem de Goss duerchgebrach, des kéier nach méi schro. En war net méi ze flecken. En hätt missten ausser Betrib geholl ginn. Jo mee, eng Schmelz ouni Goss dat geet net. Do ass dann en Vitesse de B ugefuer gi bis zum Schluss an deen ass 1997, am August, ass deen dann och definitiv stallgehale ginn. Entretemps waren d’Elektrouewen iwwerall do. Den C ass stoegeloos gi wei e war an dunn hunn d’Chinesen den C kaf an hunn en a China erëm opgeriicht.

Traduction

Souvenir 1

Quand j'ai vu pour la première fois le Haut Fournaux C - je n’y suis pas souvent monté – j’en ai été tout retourné. C'était comme un monstre, encore plus grand que le A et le B. Il mesurait 100 mètres de haut et à la base, son creusé - un haut fourneau est toujours mesuré par le diamètre de son creusé ; A était de 8 mètres, B de 9,2 mètres - C était de 11,2 mètres. J’ai eu le vertige en voyant ce monstre. Je me suis dit : il faut travailler sur ce Haut Fournaux. Alors, le C s'est construit et a été chauffé. Il a fonctionné de manière fantastique. Bien sûr, il était très moderne, entièrement contrôlé par l'électricité. Il n'y avait pas d'instruments analogues indiquant le nombre de bars que les pompes appliquaient. Toutes les commandes étaient sur des écrans, tout était contrôlé électroniquement. Il y avait même un système de gravier. Donc, ça a bien marché.

Souvenir 2

Pendant plus de 100 ans, ils ont utilisé du coke pour faire fondre le fer. Et soudain, dans les années 1960, on a commencé à utiliser du combustible, en l'ajoutant dans le four. Cela se faisait avec des lances à combustible qui servaient à injecter du fioul. Ce n’était pas trop cher. Une fois que le carburant est devenu encore moins cher, ils ont commencé à l'ajouter dans le Haut Fournaux C. Nous avons tous regardé pendant qu'ils le faisaient. Ils ont demandé quelles lances il fallait utiliser. Nous avons pensé qu'il suffisait de prendre les lances que nous utilisions également dans les Hauts Fournaux A et B. Mais il y a quelque chose à laquelle nous n'avions pas pensé. Dans le A et le B, l'air avait 1000°C, mais dans le C, il était de 1200°C. Les lances ont donc toutes commencé à fondre. Alors, que devions-nous faire ? Nous avons eu un tuyau de Paul Würth qui utilisant un acier finlandais qui pouvait résister jusqu’à 1200°C, donc nous l'avons utilisé pour injecter le combustible. Nous avons injecté 500 tonnes de carburant par jour. C'est devenu plus populaire que le coke et ça a amélioré la fusion.

Souvenir 3

En 1994, il y a eu un énorme bruit. On se demandait "Mais qu'est-ce qui se passe ?". C'était un bruit comme si quelqu'un avait tiré un canon devant votre maison. Le fer fondu à l'intérieur du Haut Fournaux C a traversé le blindage avant de toucher l'eau. Quand le fer fondu entre en contact avec l'eau, l’eau se divise en hydrogène et en oxygène. Il y a eu une grosse explosion. L'usine a été fermée pendant une semaine. Théoriquement, nous aurions dû la fermer et tout remettre en état. Mais la direction générale a dit non. Le Haut fournaux F C a été réparé afin de fonctionner jusqu'à ce qu'il ne soit plus nécessaire. Il a été réparé temporairement, mais un an plus tard, il y a eu une nouvelle explosion. Entre-temps, j'étais à la retraite, mais je l'ai entendu jusqu'à Soleuvre. J'ai dit à ma femme : il s'est passé quelque chose à Belval. Ce n'est pas normal. En effet, le fer fondu s'est à nouveau déversé dans l'eau. Cette fois, encore plus grave. Ce n'était pas réparable, ils ont dû l'arrêter. Mais, l’industrie sidérurgique sans fer ne fonctionne pas. Ils ont donc rapidement remis en marche le Haut Fournaux B jusqu'à la fin de l'année 1997. Entre-temps, les fours électroniques étaient arrivés. Les Chinois ont acheté le HF C et l'ont reconstruit en Chine.  

Cette partie du site est encore en développement.

Bientôt, vous pourrez parcourir une collection d'histoires orales des habitants d'Esch sur cette page. Ces histoires seront utilisées pour créer un audiotour à travers la ville en 2022.

Language (automatic)